13/06/2011

A mon père

 

La mort n'est rien. Je suis seulement passé de l’autre côté.
Je suis moi, vous êtes vous.

 

 Ce que nous étions les uns pour les autres, nous le sommes toujours.
Donnez-moi le nom que vous m'avez toujours donné.

 

 Parlez de moi comme vous l'avez toujours fait.
N'employez pas un ton différent, ne prenez pas un air solennel et triste.
Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.
Priez, souriez, pensez à moi, et priez pour moi.
Que mon nom soit prononcé à la maison comme il l'a toujours été, sans emphase d'aucune sorte, sans une trace d'ombre.
La vie signifie tout ce qu'elle a toujours signifié.
Elle est ce qu'elle a toujours été. Le fil n'est pas coupé. Pourquoi serais-je hors de votre pensée simplement parce que je suis hors de votre vue ?
 Je ne suis pas loin, juste de l'autre côté du chemin.
Vous voyez, tout est bien.

 

Vous retrouverez mon cœur, vous en retrouverez les tendresses épurées.

 

Essuyez vos larmes

 

Et ne pleurez pas, si vous m’aimez.

 

18:51 Écrit par missnybi | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook

Commentaires

Bonjour ma petite Alba, un bien joli texte à ton père !
Gros bisous ma bisous ma douce et bonne semaine ♥

Écrit par : Chadou | 14/06/2011

Répondre à ce commentaire

Je comprends que tu n'aies pu me souhaiter un heureux anniversaire.
Ton texte me bouleverse. Que dire sinon que je suis là, tout entier en pensées.
Et que ça me fait mal de lire ce texte.
Bises Alba.
Jean-Pierre

Écrit par : L'Esthète | 15/06/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour ma petite Alba...Je viens te faire un petit coucou matinal avec mon petit café ♥
Le soleil est encore bien hésitant ce matin …mais il ne fait vraiment pas froid !
Je te fais de gros bisous et te souhaite une belle journée ♥

Écrit par : Chadou | 16/06/2011

Répondre à ce commentaire

Merci Chantal.....il est un peu tard pour le café si je veux passer une bonne nuit ....bisous

Écrit par : mnb | 21/06/2011

Mia Cara Alba,

Que de nostalgie, de tristesse dans ton texte..
Il ne te ressemble pas ...
Quelle épreuve te l'a ainsi inspiré ...
Et pourtant malgré cette épreuve la vie doit continuer ..
je resterai sérieux aujourd'hui en la circonstance
Je t'embrasse

Écrit par : aramis-echotier | 17/06/2011

Répondre à ce commentaire

Bonsoir l'artiste, en effet ici c'est ma cour de récré et j'y ai fait un écart mais ce texte, je l'ai lu la semaine dernière à l'enterrement de mon regretté papa, car il lui va très bien...

Je vais continuer à vous raconter mes anecdotes la vie continue .....

Merci

Écrit par : mnb | 21/06/2011

De passage pour te redire toute mon amitié et ma présence à tes côtés ...
Bises.
Jean-Pierre

Écrit par : L'Esthète | 20/06/2011

Répondre à ce commentaire

De passage pour te redire toute mon amitié et ma présence à tes côtés ...
Bises.
Jean-Pierre

Écrit par : L'Esthète | 20/06/2011

Répondre à ce commentaire

De passage pour te redire toute mon amitié et ma présence à tes côtés ...
Bises.
Jean-Pierre

Écrit par : L'Esthète | 20/06/2011

Répondre à ce commentaire

Merci mon pote, je sais que je peux compter sur toi.....mais pourquoi en triple exemplaire :-)))

Écrit par : mnb | 21/06/2011

Avec un peu de retard, je t'envoie plein de bisous... un papa et une maman sont uniques...

... mais quand ils ne sont plus là, c'est assez bizarre : d'un côté, ils nous manquent encore des années plus tard... et puis, d'un autre côté, c'est comme s'ils n'étaient pas si loin.

Profite bien du soleil demain :-)

Écrit par : Turquoise1960 | 25/06/2011

Répondre à ce commentaire

Une pensée pour toi et ta famille.

Écrit par : Eifel | 25/06/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.