18/10/2010

A la pharmacie

 

A défaut d’anecdote

 

Une petite blague

 

Papy s'est fait faire une ordonnance de Viagra  par son médecin. 
Mais comme il connaît tout le monde
 dans l'unique pharmacie du pays, il a honte d'aller le chercher lui-même et il dit à son petit-fils : 
- Si tu vas me chercher ce médicament, je mettrai cinq euros sous ton oreiller cette nuit. Mais tu ne dis surtout pas que c'est pour moi.
  
Le gosse fonce
 à la pharmacie et ramène le Viagra.
 Le lendemain matin, il regarde sous son oreiller et trouve vingt euros ! 
 Comme il est honnête, il va voir son grand-père 
- Papy, tu t'es trompé. Tu m'avais promis cinq euros et tu en as mis vingt.

- Non, mon petit, je ne me suis pas trompé, je t'ai
  bien donné cinq euros. Les quinze autres, c'est Mamy !!! 

 

22:24 Écrit par missnybi | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook

Commentaires

:-)

Dis, courage... le plâtre, c'est presque fini, non ?

Bizzz... passe une excellente soirée...

Écrit par : Turquoise1960 | 19/10/2010

Répondre à ce commentaire

Et papy de laisser tomber son viagra. Paf... un ver luisant l'avale sec !
Que devient-il ?
Un tube néon !!!
Tu m'as fait rire aux éclats Dalida ! Euh... Al Bat.
Gros bisous ma pote.
J-P2

Écrit par : L'Esthète | 19/10/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour la gauchère ;-)

Je trouve que tu écris aussi bien d'une main que de l'autre et merci pour ce sourire du matin
Bonne journée à toi

Bibises et à bientôt

Écrit par : eyes | 20/10/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour ma petite Alba..Un tout petit mot pour te dire bonjour…Nous sommes bien toutes les deux...J'ai subit hier une ponction lombaire mais ça ne c'est pas très bien passé car mes vertèbres sont soudée...
Je ne suis pas encore bien vaillante, le dos me fait toujours bien souffrir, mais il faut juste un peu de patience…Demain fin de journée, je dois encore faire une résonnance magnétique mais ce n’est pas du tout douloureux, on passe dans un appareil un peu comme le scanner !
Aujourd’hui…le soleil n’est pas au rendez-vous, que dire de plus…Que ça ne me fait ni chaud ni froid, je ne saurai pas sortir !
Je te souhaite un bon mercredi malgré tout ça…et je te fais de gros bisous virtuels !

Écrit par : Chadou | 20/10/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.