23/02/2008

La phrase du jour

 

 

 

Quand la femme qu’il aime et qu’il désire lui dit :

 

‘’ j’ai envie de toi ‘’,

 

le cœur de n’importe que homme bat.

 

Serge Hefez

 

07:55 Écrit par missnybi | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook

Commentaires

Coucou Ben oui, il y a toujours quelque chose à faire, le tout étant d'en avoir envie :))
Bon week end

Écrit par : manureva | 23/02/2008

Répondre à ce commentaire

C'est si joliment dit ... tu vois je viens pas avec mon chalumeau mdrrrrrrrrrr.
passse un bon we ma belle ... t'embarsse bien fort

Écrit par : petit peps | 23/02/2008

Répondre à ce commentaire

Ah ! l'amour ....

Écrit par : Nadette | 23/02/2008

Répondre à ce commentaire

les pensées pour la belle Bella pensieri per te anche la mia bella amica
..
Quand un homme dit à une femme qu'elle lui plaît, c'est la même chose que si il lui disait je te désire ..
Bon week end et beaucoup de baisers

Écrit par : aramis-le-rimailleur | 23/02/2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour ma belle, tu dis que c'est h. d'aller manger au pizza hut et toi plus bas tu avoues la soupe en sachet (égalitéééééééééééééééééééééééé) rire.
Elle est bien jolie la photo.

Écrit par : rita | 23/02/2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour Alba... J'espère que tout va bien pour toi et que tu as passé une superbe nuit.
Pour moi tout vas bien, journée plus calme aujourd’hui, ça fait du bien…
Je te souhaite un bon dimanche et t’envoie de douces pensées …
Je pense bien à toi et plein de gros bisous

Écrit par : Chadou | 24/02/2008

Répondre à ce commentaire

Pensée Vs avez de ces arguments que ns ne possédons pas...

Écrit par : pienza | 24/02/2008

Répondre à ce commentaire

kikou et pas que le coeur je crois!! ah les sentiments, laissons venir mais pas trop envahir, autant j'aime la sensibilité autant je hais la sensiblerie... kiss et bon début de semaine. kiss

Écrit par : mik | 24/02/2008

Répondre à ce commentaire

L'amour, c'est comme le vent: On le sent, même si on ne sait pas d'où il vient.

Écrit par : el toro | 27/02/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.