05/12/2006

à la pharma

 

La porte s’ouvre, le client entre

 

«  cui cui, il fait bi chaud doussi »

 

on sait de suite qu’il s’agit de notre cher Nico

vous savez le gars qui voulait qu’on se marie pour que je lui fasse de la sauce tomate !

 

c’est soit, il fait bi chaud

ou alors il n’fait ni chaud

 

été comme hiver, peu importe

c’est l’un ou l ‘autre

 

il y ajoute maintenant un ‘ cuicui’

voilà ce que ça donne :

 

-         ah, euh, je voudrais un sirop

-         cuicui

-          le noir qui allait si bien

 

des sirops noirs, c’est pas ça qui manque

 

-         en fait,euh,  il était pas vraiment noir, très foncé

-         non, plutôt brun

-         oui voilà, brun noir

-         cuicui

 

ah oui je vois ce que vous voulez dire,

en fait ce sirop là, est retiré de la vente et remplacé par celui-ci, noir brun, qui va aussi très bien

 

et voilà, l’affaire est faite

et notre cuicui très content,

 pourra continuer à chanter J 

 

13:21 Écrit par missnybi | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook

Commentaires

Finalement, c'est pas si compliqué, d'être pharmacien : quand un produit manque, on vend un autre, et le tour est joué !
J'espère que tu vas bien. Bizzz et excellente journée.

Écrit par : Béa | 06/12/2006

Répondre à ce commentaire

Bonjour à toi... Je te rends une petite visite...

Écrit par : jean-Mi | 06/12/2006

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.